Archives de Catégorie: Economie Mondiale

Taux 10 ans

Le taux des bons de 10 ans des États-Unis grimpe en flèche. Ce n’est pas bon signe, car beaucoup de taux à travers le monde sont basés sur celui-ci. La Fed perd-elle le contrôle finalement? C’est à suivre.

Please Enable Images to See this

L’avenir de Chypre et du reste du monde?

L’avenir monétaire de Chypre est incertain, la crise est arrivée. La devise est à risque et les épargnes sont à risque. Comment l’économie peut-elle fonctionner sans avoir un moyen de transiger de façon sécuritaire? Est-ce la fin de l’économie chypriote? Peut-être pas… le marché et la techonologie ont déjà mis en place un moyen de transiger entre individus sans passer par les devises officiellement reconnues par les divers gouverrnement: le bitcoin. Et, la situation à Chypre a fait avancer la situation – les premiers guichets automatiques de Bitcoin de la planète!!

Je vous invite à lire sur le sujet ici.

Le Bitcoin permet aux individus de transiger de façon libre sans à devoir obtenir l’approbation de l’État ou de lui donner sa part de tarte. Cela prendra combien de temps avant que les gouvernement en manque de fonds nous indiquerons qu’ils considèrent les transactions en Bitcoin comme un acte terroriste?

Chypre et la géopolitique

Les événements médiatiques ne sont jamais isolés, et doivent être analysés dans leur ensemble. Le cas de Chypre n’est pas une exception. Le contexte de la région inclus le conflit Israélo-arabe, le gouvernement islamiste en Égypte, la rebéllion en Syrie, le conflit chypriote des parties grecques et turques, l’influence des États-Unis et de la Russie. Et quand on parle de géopolitique – un des éléments les plus influents: l’énergie.

Des découvertes dans les dernières années d’énormes resources sous-marines de gaz naturel dans la région font certainement partie des calculs des divers joueurs dans la région. En effet, la découverte de champs entre Chypre et Israël vers 2009-2010 a permis à celle-ci de mieux se sortir de la crise du printemps arabe qui a mis en place un régime hostile en Égypte, qui a immédiatement travaillé à rompre ses engagements énergétique envers Israël qui importait la plupart de ses besoins de ce pays exportateur. Le Liban, la Syrie, l’Égypte, et la Turquie ont des intérêts à voir à la répartition de ces nouvelles richesses en dévelopement. Un excellent article du Foreign Affairs tente de faire le tour des enjeux.

Chypre: la solution honnête?

Depuis une semaine, on entend parler beaucoup de la crise financière à Chypre. Celle-ci risquant le défaut de paiement sur sa dette ce serait finalement entendu hier pour recevoir des fonds d’urgence en échange de quelques conditions d’austérité. Une de celle-ci a enragé à peu près tout les chroniqueurs: la saisie, par le biais d’une taxe, d’une partie des épargnes dans les comptes de banque du pays. Mais si les gens s’enragent tant, comprennent-ils vraiment la portée des gestes des autorités depuis des années? Il semblerait que non.

Lire la suite

Chypre: à suivre

Comme vous savez probablement déjà, Chypre a fait les nouvelles cette semaine suite à un plan de bailout et des mesures assez inorthodoxes pour se renflouer. Un bon article sur le sujet a été écrit par André Pratte.

Lire la suite

AIG, version 2.0

La même tactique de profits faciles utilisées par AIG qui a contribué à la crise financière serait de retour sous une autre forme. À l’époque, AIG louait sa cote de crédit AAA à des firmes qui recherchaient du financement en vendait des CDS (Credit Default Swap). AIG recevait une prime du vendeur d’obligations, un pourcentage du montant total, en échange d’une garantie de paiement de sa part en case de défaut de paiement. Cela semblait être à faible risque pour cettre très grosse entreprise, qui ne pouvait perdre qu’un certain pourcentage de ses obligations à la fois — à moins d’un événement majeur. On connais la suite.

La nouvelle mode serait de vendre un produit similaire, mais sur des obligations japonaises. Et celles-ci sont vendues à des taux complètements ridicules, reflétant une croyance qu’une crise au Japon est à peu près impossible. En cas d’erreur, les répercussions seront terribles.

Lire la suite

German Gold Claw Back Causes Concern by John Browne

German Gold Claw Back Causes Concern by John Browne.

Nous avons noté il y a quelques semaines l’annonce de la banque centrale allemande de son désir de rapatrier la totalité de ses réserves d’or situées en France, et une partie de celles stockées avec la Federal Reserve Bank. La réponse officielle de celle-ci est arrivée: il prendra 7 ans pour faire le transfert! Rien pour rassurer ceux qui se demandent si l’or est bien toujours dans la voute! (À noter que la Fed refuse toujours une inspection de ces réserves).

Lire la suite

L’Italie sort de l’impasse

La plupart des politiciens ne peuvent pas faire la bonne chose … même si ils le veulent.

Ils sont pratiquement obligés de voter selon la ligne du parti. Les États-Unis sont un bon exemple. Si les politiciens veulent changer de politique économique, les républicains ne peuvent pas voter pour augmenter les impôts. De même, les démocrates ne peuvent pas voter pour une baisse des dépenses.

Leurs blocs  respectifs les jetteraient à la porte s’ils le faisaient. Et ils le savent.
Lire la suite

En fuite de la Chine

Selon un rapport récent de Global Financial Integrity, d’énormes fuites de capitaux illicites surviennent en Chine. En effet, depuis 2000, plus de 3,200 milliards de capitaux ont fuit ce pays. Ce phénomène est d’ailleurs en croissance constante, passant de 172.6 milliards en 2000 à 602.9 milliards en 2011.

Est-ce la cause du réputé ralentissement de l’économie chinoise? D’où provient cet argent? De pots-de-vins ou gains illicites qui doivent quitter le pays sans détection, ou bien simplement de l’argent honnêtement gagné, mais dont les propriétaires désirent simplement en garder le contrôle, ce qui n’est pas facile dans une économie à planification centrale…

À la recherche de son or

Il y a un mystère constant avec les réserves d’or des États-Unis qui n’ont pas été recensées depuis plusieurs décennies. Est-ce que l’or est vraiment là? As-t-il été prêté ou vendu? Même les pays qui stockent une partie de leurs réserves nationales dans la voûte de la Réserve Fédérale de New York n’ont pas accès à vérifier leur propres biens! L’Allemagne condidère présentement de rapatrier cet or, du moins en partie, selon cet article de Der Spiegel.

Selon Bloombert, l’Équateur considère aussi rapatrier pour 1.7 milliards en lingots, soit environ un tiers de leurs actifs à l’étranger.

Brillant, cette carte de crédit!

La banque Sberbank du Kazhakstan sort une nouvelle carte Visa, dans la ligne « Infinite » pour ses client les plus fortunés. Cette carte sera offerte à ses 100 meilleurs clients. Il faut se souvenir que ce pays traditionnellement très pauvre s’est vite enrichi grâces à ses ressources pétrolières.

Lire la suite

La bière en France fait rager

Le gouvernement socialiste français propose d’augmenter la taxe d’accise sur la bière (seulement.. le lobby du vin doit être trop puissant!) de 160%. Ce qui représente une augmentation directe au consommateur de 20% du prix du houblon. Il n’y a pas grand monde de content dans le vieux pays.

Lire la suite

Saisie inusitée

Une compagnie financière basée aux îles Cayman a travaillé avec le gouvernement du Ghana en Afrique pour effectuer la saisie d’une frégate de la marine de l’Argentine. Celle-ci doit en effet 300 millions à cette compagnie, dette qui n’a pas été remboursée suite au défaut de paiement de l’Argentine en 2002.

La firme se dit prête à relâcher la frégate, qui est utilisée pour l’entrainement et déployée avec 300 marins, si le gouvernement argentin rembourse sa dette avec un paiement d’au moins 20 millions.

Source: Reuters

Le début de la fin

Lors de la crise de la dette des États-Unis, et le blocage au Congrès d’une résolution pour augmenter le plafond de celle-ci, la première firme à avoir osé décoter le gouvernement fédéral, la firme Egan-Jones, a redonné nouvelle aujourd’hui. Suite à l’annonce de la troisième phase de facilité quantitative « QE3 », la dette des États-Unis a subit une nouvelle décote, passant de AA à AA-, avec un regard négatif sur le futur. En effet, l’annonce, qui signigie en d’autre mots que le gouvernement lance une opération de dévaluation du dollar sans limites et barèmes, ne peut qu’être une extrèmement mauvaise nouvelle pour les créditeurs de notre voisin du sud.

Source: CNBC

QE3

Comme nous avions prévu ici, la Federal Reserve viens d’annoncer cet après-midi une troisième version du Quantitative Easing – QE3. Des montant additionnels initiaux de 40 milliards par mois minimum seront déployés dans l’espoir de redémarrer l’économie des États-Unis. Ceci s’ajoute à l’extension du programme « Operation Twist », qui tente de modifier la courbe des taux d’intérêts (yield curve). Les deux programmes déploieront donc un minimum de 85 milliards par mois, et cela pour une durée indéterminée. La quantité et la durée sont donc maintenant à la discretion de la banque centrale, et la voie à l’hyperinflation est officiellement ouverte.

Lire la suite

Inflation? Je ne vois rien.

Les statistiques officielles sont claires. Nous sommes en constant danger de déflation, et grâce à l’intervention des banques centrales, celle-ci a pu être évitée. Les grands manitous de ces institutions gardent un oeil vigilant sur les données, et sont prêts à retirer les minutes stimulative à l’instant où une pointe inflationniste est détectée.

Lire la suite

Paroles de sage

Voici ce que Milton Friedman disait à propos de la zone Euro:

Un système dans lequel les frontières politiques ne coïncident pas avec les frontières monétaires est condamné à être essentiellement instable… Un taux de change flexible permettrait des ajustements. Dès lors qu’un taux de change flexible n’existe pas, les seuls mécanismes d’ajustement subsistants sont les prix, les salaires, les mouvements de population et de capital. Les mouvements de population et les variations salariales sont limitées par les divergences culturelles et les différences de réglementation et de structure économique de pays à pays. Si de la flexibilité n’est pas réintroduite, les membres de la zone euro connaîtront une série de chocs asymétriques, de graves difficultés économiques émergeront, qui créeront une conflictualité politique.

Stimulus à la chinoise

La Chine et les médias ont fait un grand plat l’an dernier du pont chinois, un des plus longs au monde, qui a été construit en temps record. Pourquoi on ne peut en faire autant au Québec? As-t-on perdu notre savoir faire? Les questions pleuvaient. Et bien, le mois dernier, celui-ci a connu un certain problème. Il s’est effondré!

Krugman et les néo-Keynesiens ne pourraient qu’applaudir un tel événement. En effet, le but même du stimulus artificiel étant de créer de l’activité économique à tout prix, sans égard à la valeur de l’investissement, il n’y a rien de mieux pour eux qu’un pont que l’ont doit reconstruire à chaque année!

Source: New York Times

La fin du dollar?

Nous avons eu quelques entrées sur le blogue à propos des multiples ententes entre divers pays pour les échanges commerciaux sans utiliser le dollar US, qui est traditionnellement la devise d’échange. Plusieurs pays, ainsi que le FMI (ici et ici), ont demandé la fin de ce rôle important pour la devise US.Hollande, le nouveau président français aussi demandé l’expulsion du dollar comme devise de réserve, ici. La Chine et la Russie le demandent depuis des années, et même les Nations Unies sont sur la même page.

L’annonce de QE3 est imminente… Est-ce maintenant le bon moment pour ce changement à portée historique?

 

La Finlande se prépare pour la fin

Avec la multiplication des problèmes dans la zone Euro, le ministre des affaires étrangères a admit que le pays se préparait à la fin de l’Euro. Selon Erkki Tuomioja: “We have to face openly the possibility of a euro-break up. It is not something that anybody — even the True Finns — are advocating in Finland, let alone the government. But we have to be prepared. Our officials, like everybody else and like every general staff, have some sort of operational plan for any eventuality.”

Il est à noter que l’audit sur la Grèce aura lieu d’ici quelques semaines, et sans aucun doute révelera que celle-ci n’a pas su tenir ses engagements d’austérité.