L’allemagne et le réchauffement

Deux événements récents en Allemagne continuent à fermenter le débat entre les réchauffistes et les sceptiques.

Fritz Varenholt, un prominent investisseur dans les énergies vertes d’Allemagne, n’est plus convaincu de la théorie du réchauffement de la planète et a écrit un opinion qui peut être lu ici. Selon lui, le CO2 ne peut expliquer à lui seul les changements de température, et ne peut avoir un effet aussi dramatique que dans les modèles de l’ICC sans un catalyste. Selon lui, chaque doublement de la quantité de CO2 ne compte que pour une augmentation de 1,1C, et il faut aussi tenir compte de l’activité solaire qui est à son plus bas depuis les années ’90, ce qui explique le plateau dans les températures moyennes globales depuis 10 ans, et il crois que l’on a jusqu’à 2050 environ pour trouver une méthode de réduction du carbone intelligente.

De son côté le journal allemand Die Welt publie un article  nous disant que de regarder le climat sous la loupe du CO2 est unidimensionnel et que d’autres facteurs entre en ligne de compte et que de doubler la concentration de CO2 n’aurait pas d’effets dramatiques avant 2050, et va jusqu’à parler des conclusions de certains scientifiques russes qui croient qu’il est possible que l’activité solaire décroit assez pour que nous retournions à une petite ère glacière.

Publicités

Publié le 28 mars 2013, dans Environnement. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :