La guerre des chimistes

Le gouvernement actuel sortira-t-il une vieille tactique des tablettes poussiéreuses pour l’utiliser dans sa guerre actuelle contre la drogue? Un fait très peu connu de la période de la prohibition est que le gouvernement, frustré que bien des gens continuent à boire de l’alcool malgré l’interdiction, a délibérément empoisonné l’alcool industriel. Celui-ci était régulièrement volé par les contrebandiers pour leurs alambics, et le gouvernement voulait ainsi renforcer l’impression (vraie) que l’alcool de contrebande était souvent dangereux pour la santé. Il est estimé que cette tactique aurait causé la mort d’environ 10,000 personnes aux États-Unis.

La fin justifie les moyens quand il suffit de vous protéger contre votre gré!

Vous pouvez lire l’article au complet ici.

Publicités

Publié le 27 décembre 2012, dans Étatisme, Libertés individuelles, Politique Américaine, Santé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :