Dette: la pointe de l’iceberg

Selon Chris Cox and Bill Archer, qui ont servi sous Bill Clinton, le problème de la dette de 16 milliards aux États-Unis n’est que la pointe de l’iceberg. En 1994 déjà, ils avertissaient que les programems sociaux en assurance-santé (Medicare) et la pension de vieillesse (Social Security) allaient rapidemtn mettre le gouvernement en banqueroute, à moins de subir une réforme drastique.

Comme nous savons, ces réformes n’ont pas eu lieu, et aujourd’hui en 2012, le problème est bien pire qu’il y a 15 ans. Selon es experts, la dette du gouvernement fédérale n’est pas de 16 trillions, mais il faut y ajouter les pensions des employés fédéraux, les promesses de la Social Security ainsi que celles de Medicare, ce qui monte le passif du gouvernement à 86,8 trillions, ou bien 550% du PIB.

Ce passif, selon eux, augmentait de 7 trillions annuellement en date du 31 décembre 2011, et cette somme est complètement ignorée quand le déficit annuel de 1.1 trillions est annoncé.

Source: Wall Street Journal

Publicités

Publié le 5 décembre 2012, dans Crise économique, Economie américaine, Politique Américaine. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :