La fin des buckyballs

Le fameux jouet pour adulte Buckyball – composé  d’une multide de mini-aimants faits de terres rares va disparaitre. En effet, le « Consumer Product Safety Commission » s’en charge. Le CPSC a déterminé que les jourets posaient un problème d’étouffement pour les bébés et se sont mis à la poursuite des 11 fabriquants de ces jouets. 10 manufacturiers ont plié devant le gouvernemaman, mais pas Buckyball. Ils ont amené le CPSC en justice… et ont perdu.

Selon la compagnie:

Due to baseless and relentless legal badgering, by a certain four-letter government agency, it’s time to bid a fond farewell to the world’s most popular adult desk toys, Buckyballs and Buckycubes. That’s right: We’re sad to say that Balls and Cubes have a one-way ticket to the Land-of-Awesome-Stuff-You-Should-Have-Bought-When-You-Had-the-Chance.

Publicités

Publié le 15 novembre 2012, dans Étatisme, Libertés individuelles. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :