La loi des conséquences inattendues en action

Qui a entendu parler de Stuxnet? Ce virus est crédité pour avoir causé des dommages irréparables au plans nucléaires de l’Iran en 2010. La première arme composée seulement de codage informatique, il n’était qu’une question de temps avant qu’elle ouvre la porte à d’autres problèmes. Un peu comme à l’époque les pays sérieux refusaient de créer des « briefcase nukes », des armes nucléaires miniaturisées pouvant être transportées dans une simple mallette de travail, car si un pays comme les États-Unis les développe, ce n’est qu’une question de temps avant que tous y aient accès.

Il a été confirmé récemment comme expliqué ici que les États-Unis et Israël ont créé Stuxnet, et ont fini par en perdre contrôle. Le code qui est si évolué est disponible pour téléchargement par des hackers et est décortiqué jour après jour, et servira à créer de terribles variantes dont on ne peut que deviner les effets dans le futur.

Plusieurs entreprises sont infectées, peu d’entre elles en parle, la plupart ne le savent aucunement, car celui-ci est bien au delà des capacités de la grande majorité des experts en réseautique. Le Wall Street Journal a révélé récemment que la compagnie Chevron avait été infectée aussi en 2010, même si elle n’a subit aucun dégat directement par Stuxnet.

Publicités

Publié le 14 novembre 2012, dans Effets pervers. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :