NDAA: essentiel

Selon des déclarations faites en cour, le NDAA ne serait qu’une réaffirmation du AUMF (authorization to use military force) signé suite aux événements du 11 septembre. Mais, comme nous le savons, cette nouvelle loi ajoute plusieurs pouvoirs à la branche exécutive du gouvernement des États-Unis, incluant le pouvoir de détenir indéfiniment une personne associée de près ou de loin à des forces considérées comme ennemies par le gouvernement.

Selon Katherine Bolen, qui fait partie de la poursuite contre le gouvernement sur NDAA, cette loi est une réparation rétro-active qui serait effective sur les dernières années, et le gouvernement doit absolument gagner cette lutte. Une défaite du NDAA causerait des dégats irréparables au gouvernement et finirait par mettre à jour des activités illégales du gouvernement durant la dernière décennie sous les administrations Bush et Obama, et forcerait le gouvernement à relâcher les prisonniers détenus à Guantanamo Bay.

Source: Business Insider

Publicités

Publié le 31 octobre 2012, dans Justice, Libertés individuelles, Politique Américaine. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :