Prendre la mer pour travailler

Pour la plupart des étrangers, il est extrêmement difficile d’obtenir un permis pour travailler aux États-Unis. Plusieurs entrepreneurs de la Californie s’en plaignent régulièrement. À Silicon Valley, les entreprises croient être pénalisées par la réglementation qui ne leur permet pas d’engager la meilleure main d’oeuvre disponible.

Ils veulent se mettre ensemble pour créer le projet Blueseed. Un énorme navire-ville qui serait ancré à 19 kilomètres de la côte californienne serait en opération d’ici 2013 et permettrait de loger et d’employer des individus de partout, car il serait situé dans les eaux internationales!

Un des principaux investisseurs est Peter Thiel, fondateur de Paypal.

Source: National Post

 

Publicités

Publié le 21 mai 2012, dans Liberté économique. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :