La révolution des patates

Les grecs trouvent un moyen pour économiser sur l’achat de pommes de terres: ils achètent directement du fermier! Ceux-ci parlent maintenant de révolution de la patate… en achetant celles-ci directement, ils arrivent à payer jusqu’à trois fois moins cher pour cette denrée.

À partir d’un site web, les clients peuvent commander leur lot et aller les récupérer à un point de rendez-vous le week-end suivant. Le succès de cette mesure a été immédiat et 100 tonnes de patates ont été vendues en deux semaines…

Une dizaine d’autre villes pensent suivre l’exemple. Tout le monde gagne, le fermier réussit à recevoir plus pour son bien.. et le consommateur paye moins qu’au supermarché. Sauf bien sûr, les intermédiaire et les gouvernement n’y trouvent pas leur compte…

À quand un interdit de l’État pour cette mesure de survie?

Source: France 24

Publicités

Publié le 6 avril 2012, dans Crise économique, Economie Mondiale, Marchés. Bookmarquez ce permalien. 3 Commentaires.

  1. Ici au Québec les fermier on trouver un moyen de contrer cette technique, ils vendent plus cher qu’au super marché dans leurs kiosque.

  2. J’aime bien vos articles continué votre excellent travail. Il est crucial de bien informer la population.

    Vous êtes avec Nathalie Elgrably les 2 seules au Québec qui essaie de réveiller la population et n’essaie pas d’utiliser la stratégie de diversion.

  1. Pingback: La révolution des patates - Contrepoints | Contrepoints

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :