Quand on a rien à cacher…

À chaque nouvelle invasion de la vie privée et aux droits civils, les pauvres citoyens laissent passer en se disant que c’est nécessaire à la cause, et que comme ils n’ont rien à se reprocher, ils n’ont rien à dire.

Cette fois-ci, par contre, l’invasion se ferait par les employeurs. Un scandale qui a éclôt cette semaine nous apprends que plusieurs employeurs aux États-Unis et au Canada ont réclamé en entrevue une nouvelle pièce d’information: votre nom d’usager et votre mot de passe pour votre compte Facebook.

Cette mesure ne contrevient pas directement à la loi, mais scandalisent beaucoup de personne néanmoins. Avec cet accès, l’employeur pourra fouiller votre compte, vos amis et vos plublications pour se faire une meilleure idée du type de personne que vous êtes. Information sûrement utile pour un employeur potentiel, mais tellement immorale…

La commission des droits humains de l’Ontario a déjà mis-en-garde les employeurs sur cette pratique, car par cette tactique l’employeur pourra en fait être confronté à des informations dont il n’a pas le droit de faire la demande, telle l’orientation sexuelle, la religion ou l’âge de la personne, et se mets dans une position où une poursuite légale pour discrimination pourrait être intentée contre lui.

Facebook, de sa part, a indiqué qu’il pourrait poursuivre les employeurs qui font cette demande pour bris de son accord de confidentialité des informations.

Source: National Post

Publicités

Publié le 28 mars 2012, dans Vie privée. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :