Ampoules: 2ème partie

De l’autre côté de l’économie, le gouvernement des États-Unis a lancé une compétition pour les entreprises qui seraient en mesure de développer une ampoule plus efficace. Comme tout bon programme gouvernemental, les paramètres de l’ampoule désirée est très spécifique… et les règles un peu étranges. Le prix serait remporté par la première ampoule à franchir les paramètres, et non la meilleure invention. Pas grave.. un prix de 10 million de dollars devrait bien motiver une compagnie ou un inventeur à dénicher une solution!!

Résulat: La compagnie Philips développait déjà un produit relativement similaire. Les ingénieurs ont simplement modifié leur prototype en vitesse pour que celui soit valide, et ils sont allés empocher le prix!

Le concours n’a servi qu’à enrichir la compagnie, qui continue ses plans de développement initiaux, et ont sortit peu après leur propre modèle sur le marché. Ils continueront d’améliorer leur véritable invention  de toute façon, compétition oblige… et les contribuables se sont retrouvés avec une ampoule minimalement utile, et très dispendieuse!

Source: Reason Magazine

 

Publicités

Publié le 18 mars 2012, dans blablabla, Effets pervers. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :