Hope and … deficits

Barack Obama a été encensé.  Au moment de son investiture, il représentait l’espoir de l’Amérique.  Il a promis le changement.  Il a tenu sa promesse …. l’Amérique est plus endettée que jamais, et elle est dans un marasme dont elle peine à s’extirper.

Quatre ans de déficits = 5,170,000,000,000$  ou encore 5 170 milliards.  C’est l’équivalent de 17,000$ par habitant, ou 68,000$ pour une famille de quatre personnes. Good Job, Mr President!

Leçon : Toujours se méfier quand un politicien promet un grand changement.  Ce n’est peut-être pas dans la direction souhaitée!

Si des élections sont effectivement déclenchées chez nous au printemps, les chefs des partis nous promettront aussi du changement.  Prenons soin d’exiger d’eux qu’ils précisent leur pensée!

Publicités

Publié le 15 février 2012, dans Economie américaine. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Yes we canne!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :