Les résultats des méthodes keynésiennes

Il existe plusieurs manières de calculer le taux de chômage.  La méthode la plus courante consiste à diviser le nombre de chômeurs sur la population active.  Aujourd’hui, ce taux est de 8,3% pour l’économie américaine.

Cette méthode est toutefois incomplète, car elle ne tient pas compte des personnes découragées, c’est-à-dire celles qui n’ont pas d’emploi, qui aimeraient bien en avoir un, mais qui ont cessé de s’en chercher un parce qu’elles sont certaines de ne pas en trouver.  En sortant carrément de la population active, ces personnes ne sont plus comptabilisées comme étant des chômeurs … ce qui réduit la mesure du taux de chômage.

Voici donc à ressemble véritablement le marché du travail américain lorsqu’on prend en considération les personnes découragées :  source ici

Washington a adopté les plans de relance et de sauvetage les plus couteux de l’histoire de l’humanité.  Malgré tout, le taux de chômage reste à des niveaux très élevés.  Peut-on maintenant discuter de la pertinence des méthodes keynésiennes… ou va t-on continuer à voir en elles une panacée?

Publicités

Publié le 12 février 2012, dans Étatisme, Crise économique, Economie américaine, Marché du travail. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Pierre-Yves St-Onge

    L’argument initial pour le plan massif d’ingérence dans l’économie était que si l’État n’intervenait pas à ce niveau jamais vu, ça serait la catastrophe. En intervenant, le pire scénario du gouvernement était un taux de chômage de 8,0%… et malgré l’intervention continue, malgré la manipulation statistique en utilisant U-3 plutôt que U-6 – le taux de chômage se retrouve bien delà du 8,0% du « pire scénario ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :