CERN et le changement climatique

Dans la croyance populaire, le réchauffement antropomorphique du climat ne porte aucun doûte. L’action humaine cause le réchauffement de la planète, et toute autre position ou questionnement apporte une opposition quasi-religieuse.

Mais dans les faits, nous ne sommes pas encore assez avancés technologiquement et scientifiquement pour comprendre un mécanisme aussi complexe que le climat et la météorologie. Nous arrivons à peine à faire des prédictions locales…

Le groupement scientifique CERN en Suisse a formé un groupe de recherche nommé CLOUD qui étudie l’effet des nuages et autres aérosols sur la température et explore la possibilité d’un effet sur le climat causé par les phénomènes spatiaux.

Un des chercheurs de ce groupe, le professeur Jasper Kirby a fait cette intéressante présentation à l’université Simon Fraser en Colombie-Britannique en 2011 sur le sujet:

Pour résumer, il y a une corrélation inverse entre la quantité de radiation cosmique et les températures (plus la radiation est élevée, plus la température est basse). Le niveau de rayonnement cosmique est relié à l’activité solaire, car un niveau élevé d’activité magnétique solaire bloque et repousse les rayons cosmiques. La théorie est que les rayons cosmiquent jouent un rôle dans la formation des nuages. Les nuages réflètent la lumière solaire, alors la Terre se refroidit. Quand il y a plus d’activité solaire, ce qui est marqué par l’activité des taches solaires, les rayons cosmiques sont bloqués, donc moins de nuages se forment. En théorie, cela résulterait en le réchauffement de la planète.

Publicités

Publié le 5 février 2012, dans Environnement. Bookmarquez ce permalien. 2 Commentaires.

  1. Merci de confirmer que vous n’êtes pas un expert sur les changements climatiques en confondant météo et climat: I.e: “nous ne sommes pas encore assez avancés technologiquement et scientifiquement pour comprendre un mécanisme aussi complexe que le climat et la météorologie. Nous arrivons à peine à faire des prédictions locales…”

    Comme le NCAR (National Center for atmospheric research) le dit: (traduction libre)

    Météo: Les évênements qui se produisent chaque jours dans notre atmosphère

    Climat: Les moyennes météorologiques sur plusieurs années se produisant à un endroit donné

    Il est beaucoup plus facile de prédire des tendances (le climat) dans un système chaotique, le système étant la condition de l’atmosphère à un temps donné, que de faire des prédictions sur les valeurs absolues (la météo). Pour comprendre le concept je vous suggère une petite expérience sympathique:

    http://ebookbrowse.com/weathervsclimate-calculatorchaos-pdf-d13644692

    Pour ce qui est de votre dernier paragraphe je crois que c’est prématuré d’affirmer que les rayons cosmiques ont une incidence sur le réchauffement climatique. C’est en tout cas ce que dit le matériel de support de l’article de Nature sur lequel est basé la présentation.

    Supporting 
information
 to
 press
 briefing
 on
 Nature 
publication, 
Kirkby 
et 
al.,
“Role of sulphuric acid,
    ammonia and galactic cosmic rays in atmospheric aerosol nucleation”, DOI 10.1038/nature10343


    Secondly,
we
 have
 found 
that
 natural
 rates
 of 
atmospheric
 ionisation
 caused
 by
 cosmic 
rays 
can
substantially enhance
 nucleation 
under
 the
 conditions
 we 
studied
–
by 
up 
to 
a 
factor 
of 
10. 
Ion‐enhancement
 is 
particularly

    pronounced
 in 
the 
cool 
temperatures
 of 
the 
mid‐troposphere
 and 
above,
where
 CLOUD
 has 
found
 that

    sulphuric
 acid 
and
 water
 vapour 
can 
nucleate 
without
 the
 need
 for
 additional
 vapours. 
This 
result
 leaves 
open

    the 
possibility 
that
 cosmic
 rays
 could
 also 
influence 
climate. 
However,
 it 
is 
premature
 to 
conclude 
that
 cosmic

    rays
 have
 a
 significant
 influence
 on 
climate
 until 
the 
additional 
nucleating 
vapours 
have 
been
 identified,
their ion
 enhancement
 measured,
 and 
the 
ultimate
 effects
 on 
clouds
 have
 been
 confirmed.

    Amicalement,
    Louis

  1. Pingback: Réchauffement climatique: nouvelles études | "La Vitre Cassée"

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :