Fier de faire partie du 1%

Un éditorial intéressant publié sur le site du magazine Forbes.

L’auteur, nous explique, à travers ses propres expériences comment la vaste majorité des maléfiques membres du 1% ne sont pas les héritiers de grandes fortunes, ou des gens qui ont gagné leur fortune à escroquer les gens, ou à travers de leur connexions politiques.

La forte majorité de ceux-ci ont pris d’énormes risques financiers, ont travaillé d’arrache pieds pendant de longues années pour poursuivre un rêve et le désir d’accomplir quelque chose.

 

Publicités

Publié le 13 janvier 2012, dans Occupy Wall Street. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :