État Policier: NDAA

Le Sénat américain est sur le point de voter sur une nouvelle loi qui changera une fois de plus l’équilibre des droits de ses citoyens. En effet le National Defense Authorization Act (NDAA) permettra à la machine militaire des États-Unis d’arrêter les citoyens américains sur leur propre territoire, sans avoir à porter d’accusation ou de tenir un procès. La loi a déjà passé son vote à la Chambre des Représentants.

Selon l’ACLU: (American Civil Liberties Union) “The Senate is going to vote on whether Congress will give this president—and every future president — the power to order the military to pick up and imprison without charge or trial civilians anywhere in the world. The power is so broad that even U.S. citizens could be swept up by the military and the military could be used far from any battlefield, even within the United States itself »

http://www.aclu.org/blog/national-security/senators-demand-military-lock-american-citizens-battlefield-they-define-being

Le sénateur républicain Lindsey Graham, qui appuie cette loi,  « basically say in law for the first time that the homeland is part of the battlefield ». La loi a été écrite en secret par les sénateurs Carl Levin du Michigan et John McCain de l’Arizona, et a été revue en comité à huis clos.

Le texte de la loi: http://thomas.loc.gov/cgi-bin/query/z?c112:S.1867:

Selon le sénateur Mark Udall du Colorado: “I would also point out that these provisions raise serious questions as to who we are as a society and what our Constitution seeks to protect. One section of these provisions, section 1031, would be interpreted as allowing the military to capture and indefinitely detain American citizens on U.S. soil. Section 1031 essentially repeals the Posse Comitatus Act of 1878 by authorizing the U.S. military to perform law enforcement functions on American soil. That alone should alarm my colleagues on both sides of the aisle, but there are other problems with these provisions that must be resolved.”

http://markudall.senate.gov/?p=press_release&id=1746

Si cette loi passe comme tel, les militaires pourront arrêter les citoyens américains où qu’ils se trouvent, sans déclarer la loi martiale. Pourrait-il y avoir des abus? En tout cas, cela devrait nous donner plusieurs scénarios de films Hollywoodiens! Et si, comme si souvent déclaré, les terroristes les détestent à cause de leur libertés, ils doivent bien se faire détester de moins en moins!

http://dailycaller.com/2011/12/02/the-terrorists-have-won/

 

 

Publicités

Publié le 7 décembre 2011, dans Libertés individuelles, Politique Américaine. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :