Archives Mensuelles: décembre 2011

De retour en 2012 …

Publicités

La dame de fer … toujours d’actualité!

Voici ce que Margaret Tatcher avait à dire à propos de l’écart de revenus entre riches et pauvres:

Rien à ajouter!

Éco 101: le salaire minimum

Québec nous annonce que le salaire minimum augmentera de 0,25$ le 1er mai, portant le taux général à 9,90$ l’heure : ici

Pour plusieurs, cette hausse est insuffisante.  Il est vrai que 9,90$ semble peu.  Mais la solution pour aider les travailleurs ne réside pas nécessairement dans une hausse du salaire minimum.  Au contraire, pareille initiative a un effet contreproductif.  Voici pourquoi.

Frédéric Bastiat avait écrit un court mais extraordinaire texte intitulé « Ce qu’on voit et ce qu »on ne voit pas« .  Ses enseignements sont utiles pour mieux comprendre les enjeux associés à une hausse du salaire minimum.

Ce qu’on voit : les travailleurs qui bénéficient d’une hausse de salaire.

Mais il faut aussi tenir compte de ce qu’on ne voit pas.  Par exemple, pour éviter la hausse de la masse salariale, les entreprises peuvent adopter l’une des mesures suivantes: Lire la suite

La vérité sur la grande dépression

On nous rabat souvent comment les politiques sociales et l’interventionisme de l’État a sauvé la population de la Grande Dépression. La vérité est que le Crash de 29 était un résultat normal du capitalisme, qui comme une plante doit respirer et inspirer. Laissée à elle-même, l’économie ressort toujours plus forte d’une récession, ayant éliminés nombre de déséquilibre dans celle-ci. L’intervention de l’État qui tente de bloquer les résultats naturels de l’économie empirent toujours la situation en bout de ligne. Ce clip explique en survol ce qui c’est passé durant cette période, et il est important de le comprendre, car nous vivons en partie un parallèle à cette situation.

État Policier: Incarcération préventive

Dans un discours du 14 décembre 2011, le président Obama a indiqué ses intentions de créér une structure légale permettant au gouvernement d’interner des individus indéfiniment de façon préventive, pour les empêcher de commettre des crimes dans le futur. Je vous laisse écouter ce clip…

La Suisse et le Pot

La population de la Suisse veut éviter le crime amené par la prohibition de la marijuana, et tolérera à partir de janvier 2012 qu’un citoyen en fasse pousser jusqu’à quatre plants à la maison, pour consommation personnelle. En effet, si on décriminalise ce type de comportement, on enlève une arme puissante au crime organisé.

http://www.tdg.ch/actu/suisse/cantons-particuliers-pourront-cultiver-cannabis-2011-11-16

Cronyism in America

Une très bonne vidéo sur la source des problèmes actuels.

ADQ – CAQ: fusion?

L’ADQ et la CAQ aurait « fusionner »  … d’après l’information rapportée dans les médias.

Toutefois, quand on y regarde de près, quand on comprend que F. Legault n’est pas sincèrement favorable au privé en santé alors que ce principe est dans l’ADN de l’ADQ, on peut remettre en question la notion de « fusion ».

À mes yeux, l’entente entre Deltel et Legault n’a rien d’une fusion.  C’est une prise de contrôle, un takeover … mais certainement pas une fusion!

Aujourd’hui, beaucoup de Québécois sont orphelins, car il n’existe plus aucun parti pour défendre les idées de liberté et de responsabilité individuelle.  L’ADQ avait ses défauts.  J’ai  même été profondément déçue par certaines des décisions prises par le passé.  Mais au moins la présence de l’ADQ exerçait une pression sur les autres partis, elle constituait un contrepoids essentiel.  Qui sait l’ampleur du virage à gauche que le Québec aurait pris n’eut été de la présence de l’ADQ?

Si l’ADQ a perdu en popularité, ce n’est pas en raison des idées et des valeurs véhiculées, c’est en raison du manque de cohérence et de constance de ses chefs.  Je pense que l’ADQ aurait pu remonter la pente …. et je suis triste de constater que ce parti à jeter l’éponge.

Je n’ai qu’un seul souhait:  assister à la formation d’un autre parti qui défend, envers et contre tous, les libertés économiques et individuelles.

ah oui, j’ai un autre souhait :  je suis plutôt dégoutée de tous ces politiciens de carrière qui sont disposés aux pires compromis pourvu de  gagner des votes et de préserver leur job.  J’espère donc que le chef de cet éventuel parti ait une carrière en dehors de la politique; qu’il se présente en politique par conviction, et non par intérêt personnel; qu’il défende les valeurs de son parti de manière cohérente et soutenue.  Mais pour cela, il faut des politiciens qui n’aient pas peur de perdre.  J’ignore si nous en avons de cette trempe.

Oasis de tranquilité … pour criminels?

Décidément, les États-Unis ne sont plus ce qu’ils étaient.  Les finances publiques vont tellement mal que plusieurs états sont dans l’obligation de réduire drastiquement leurs dépenses.

Et dans quel poste de dépenses coupent-ils?  Dans les programmes bidons? Dans les subventions inutiles?  Pas du tout!  Ils coupent dans  … les services de police!

On apprend en effet que plusieurs villes américaines ont licencié leurs corps de police:  ici.

Par exemple:

1. Pewaukee, Wisc.
> Date: 12/31/09
> Population: 12,963
> Size of former police department: 27

2. Maywood, Calif.
> Date: 6/30/10
> Population: 27,431
> Size of former police department: 4

3. San Carlos, Calif.
> Date: 6/30/10
> Population: 28,155
> Size of former police department: 32

4. Pontiac, Mich.
> Date: 10/31/10
> Population: 60,177
> Size of former police department: 74

5. Millbrae, Calif.
> Date: 11/17/11
> Population: 21,532
> Size of former police department: 21

6. Youngtown Ariz.
> Date: 12/1/2011
> Population: 6,000
> Size of former police department: 7

Quiconque a déjà lu une de mes chroniques a vite fait de comprendre que je suis partisane d’un État minimal.  J’estime que l’État n’a pas sa place dans la vente d’alcool, dans les loteries, dans la fournitures de soins de santé, le réseau des garderies, dans nos choix alimentaires, etc.
Si je crois que l’État ne devrait pas s’immiscer dans la vie économique et personnelle des gens, je pense qu’il a néanmoins quelques fonctions à remplir.  Ces fonctions sont minimes  relativement à celles qu’il occupe maintenant, mais elles sont importantes, voir indispensables au bon fonctionnement de la société.  L’une de ses fonctions est justement d’assurer le respect de la loi et de l’ordre, c’est à dire de veiller à notre sécurité physique et au respect de la propriété privée.
Or, après des années de dépenses irréfléchies et d’endettement suicidaire la réalité s’impose : il faut couper.  Mais de tous les postes dans lesquels les états auraient pu sabrer, ils n’ont rien trouver de mieux que de laisser aller les services de police. C’est aussi absurde que de cesser de boire de l’eau dans le but de réduire le gaspillage de ce précieux liquide.
Comme quoi on ne peut vraiment pas faire confiance à la classe politique pour faire les bons choix!
Cela dit, si les policiers américains sont comme les policiers québécois et doivent consacrer la majorité de leur temps à jouer à la cachette avec les honnêtes citoyens pour remplir leurs quotas de contraventions … alors l’abolition des corps policiers n’est peut-être pas une grande perte!

La prochaine guerre

Pour commencer, une confession. En fin 1999, suite à l’élection de George W. Bush, j’avais fait la prédiction suivante: son gouvernement s’impliquerait dans deux guerres. J’avais raison, mais j’avais poussé un peut trop loin en nommant les deux conflits. Je m’étais avancé à prédire un conflit avec la Chine vis-à-vis Taiwan, et un conflit au Proche-Orient vis-à-vis les problèmes en Palestine. Je m’étais complètement trompé sur ce point.

À l’élection de Barack Obama, qui a reçu un prix Nobel de la Paix, personne n’aurait pu prévoir qu’il serait encore plus actif militairement que son prédécesseur. Son premier mandat n’étant même pas terminé, il déclenché une guerre illégale à la Lybie. En fait, ils ont appellé ça une ‘action kinétique limitée’ plutôt qu’une guerre, pour éviter que le conflit aie à passer par un vote du Congrès, qui est nécessaire selon leur Constitution. Les États-Unis sont aussi impliqués présentement dans des opérations militaires en Somalie et au Yémen. Et il ne faut pas oublier l’occupation en Iraq et en Afghanistan. Un dossier fantastique pour un Prix Nobel de la Paix, mais ce n’est pas terminé… une nouvelle guerre se pointe à l’horizon, cette fois-ci avec l’Iran.

Pour revenir avec mes prédiction d’il y a 10 ans… lors de l’invasion de l’Iraq, je m’imaginais déjà (encore en me trompant… pour le moment) que vu que les États-Unis avaient déjà des centaines de milliers de soldats et de l’équipement en place, qu’il allaient peut-être apaiser l’Iran de la même façon. L’analogie que j’avais en tête était une qui provient du jeu Risk. Avec tout ces pions en place, il ne suffit que du revers de la main, les amener à la case à côté et rouler les dés…

Aujourd’hui cette analogie est loin d’être incorrecte. Cette image le démontre clairement. Les étoiles sont des bases militaires américains dans la région. Franchement, est-ce que quelqu’un croit vraiment que l’Iran est une menace pour la région? Peut-on les blâmer d’être inquiets par rapport à la force de leur position? Imaginez-vous une position inverse.. si un autre pays avait des bases militaires au Labrador, en Ontario, Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Angleterre… et qu’ils étaient vocaux vis-à-vis notre gouvernement.

Cette semaine, dans un coup d’éclat, un drone américain a malfonctionné et a été capturé par les autorités iraniennes. Ce n’est pas la première fois dans l’histoire qu’une pièce de haute technologie joue ce tour à ses maitres, et à chaque fois, c’est un désastre pour la diplomatie. Les américains ont bien sûr gentiment demandé le retour de leur appareil d’espionnage.

Avant même cet incident, un article était publié sur certaines allégations qui pointent vers une torride guerre froide entre l’Iran et les États-Unis. Dernièrement, selon l’article, 12 informateurs probables de la CIA auraient été arrêtés. On y parle de l’assassinat de scientifiques nucléaires iraniens, de cyber-attaques sur les installations nucléaires iraniennes, et d’explosions dans des manufactures iraniennes.

http://www.csmonitor.com/USA/Foreign-Policy/2011/1125/CIA-arrests-in-Iran-Allegations-point-to-smoldering-covert-war-with-US

Selon l’ex-agent CIA Philip Giraldi : « The White House has issued several findings to the intelligence community authorizing stepped-up covert action against Tehran. A ‘finding,’ is top-level approval for secret operations considered to be particularly politically sensitive. President Bush issued several of them — authorizing among other things, the cyberattacks using computer viruses.  »

Le président Obama aurait été plus loin: “The new finding on Iran, extends existing initiatives and is intended to strangle Iran by creating insurgencies along all of the country’s borders.”, selon les sources de Giraldi.

La Maison Blanche aurait récemment augmenté les ventes d’arme dans la région pour augmenter les capacités de ses alliés:

http://www.thespec.com/print/article/636204

Est-ce que nous sommes foutus? Est-ce qu’on s’enligne pour une autre guerre? C’est possible. Mais cette fois-ci, c’est différent. La Chine et la Russie ont des intérêts économiques profonds en Iran. Et ils s’opposeront très clairement à une offensive américaine. Et quoi qu’il arrive, tout cela fera surement un bon scénario pour le prochain James Bond.

Une courte réflexion

Voilà quelques temps déjà que Québec fait la guerre à l’évasion fiscale.  On nous dit et nous répète que « frauder l’impôt, c’est voler ».  Or, voler, c’est prendre ce qui ne nous appartient pas.  Alors je me pose la question: comment peut-on « voler » de l’argent alors qu’il nous appartient puisque c’est nous qui avons travaillé pour le gagner?

Mieux vaut en rire : )

Le mur des lamentations en Israël

Le mur des lamentations en Grèce

La face cachée des autos électriques

Depuis quelques temps, la voiture électrique a la cote.  Elle serait la voiture de l’avenir. Pour accélérer la conversion à la voiture électrique, certains suggèrent de faire comme en Norvège et au Danemark, et d’imposer une taxe de 200 % sur les voitures à essence.

Mais la voiture électrique a-t-elle réellement un avenir?  Difficile à dire.  Mais chose certaine, elle présente plusieurs inconvénients.  Le Business Insider identifie 8 raisons pour lesquelles la voiture électrique ne pourra pas être un succès à court terme.  Huit raisons autre que le fait que certaines sont carrément inesthétique !!!

1. Range:  Electric cars inherently limit a journey based on their small range, and thus destroy the spirit that created the car in the first place.

2. Charge time:  In the case of the Leaf, once the battery is depleted it can take up to 20 hours to completely recharge on a 120 volt outlet

3. Lack of a charging infrastructure

4. Cost:  If we say that gas costs $4 per gallon, the Cruze would need to be filled up 225 times before that $14,000 gap is brought to $0. According to GM,the Cruze’s range per tank is estimated to be 390 miles, so that means the 225 fill ups would occur over the course of 88,000 miles.

5. Pollution:  What power is used to charge the car?   How are the batteries made and what happens when they are disposed?

6. Hydrogen: Storing hydrogen is also incredibly complicated and has not been perfected yet.

État policier: SWAT

Nous sommes habitués aux films d’Hollywood… tellement de scènes ont été filmées dans les méga-métropoles tel que New York et Los Angeles, nous avons pu voir les sections spéciales de la police de ces villes qu’on appelle les SWAT team. Celles-ci ont un entrainement spécial et accès à certaines armes plus puissantes pour faire face à des opposants coriaces tels les gangs et la mafia.

Mais depuis quelques années, un très grand nombre de villes moyennes aux États-Unis sont munies d’équipes SWAT. Courtoisie d’un programme du gouvernement fédéral, appellé « Programme 1033 », le département de la défense a litérallement donné pour 500 millions de dollars en lances-grenages, hélicoptères, bottes militaires, fusils d’assaut M-16 et des véhicules blindés durant l’année 2011.

http://www.thedaily.com/page/2011/12/05/120511-news-militarized-police-1-6/

Selon le Daily: “Passed by Congress in 1997, the 1033 program was created to provide law enforcement agencies with tools to fight drugs and terrorism. Since then, more than 17,000 agencies have taken in $2.6 billion worth of equipment for nearly free, paying only the cost of delivery.”

Selon le Daily, grâce à ce programme, le comté de Cobb en Géorgie a maintenant un char d’assaut amphibie; et le comté de Richland possède un APC armé d’une mitraillette

Est-ce que les américains font face à une militarisation de leurs forces policières? Avec la mentalité qui accompagne tout ces nouveaux équipements, pouvont-nous êtres surpris des scènes de brutalité policières que nous voyons régulièrement au journal télévisé? La population devrait-elle craindre le potentiel pour que ces forces soient utilisées contre elle éventuellement?

Image

 

  • Image

 

Le protectionisme tue les emplois

Une très bonne vidéo qui explique très bien les conséquences des politiques de protectionisme. En voulant protéger les emplois directs d’une industrie, les gouvernements nuisent à leur citoyens (les consommateurs) et aux entreprises connexes (transformateurs).

Gas de schiste en Chine

Royal Dutch Shell a récemment découvert des gaz de schiste en Chine, ce qui modifie la géopolitique de l’énergie de façon assez remarquable. Plusieurs pays comptaient sur le marché chinois en LNG (gaz naturel liquéfié) pour compenser la perte du marché américain, maintenant en surplus grâce à ses propres exploitations de ce gaz.

http://www.theaustralian.com.au/business/mining-energy/chinese-shale-gas-find-may-cut-lng-demand/story-e6frg9df-1226216669698

Entre autre, selon l’article:

A US Energy Information Administration report in April said China had 1275 trillion cubic feet of technically recoverable shale gas resources, by far the largest in the world, followed by the US with 862 trillion cubic feet and Argentina with 774 trillion.

Une question se pose:

Sans le pipeline Keystone XL, nous comptions sur le marché chinois nous même pour exporter nos surplus d’hydrocarbones. Que feront-nous?

La nature de l’égalité

Qu’est ce que l’égalité? Peut-ont être égaux quand nous sommes tous différents?

 

Festivités du … quoi????

Cette fois … ça va trop loin!

Il y a un établissement à Montréal où on n’invite pas les employés à un party de Noël … Non!  Ils sont plutôt conviés aux « Festivités du solstice d’hiver ».  C’est d’une absurdité inqualifiable! Le plus désolant, c’est qu’il ne s’agit pas d’un cas isolé!

Partout où ce genre d’expression totalement aseptisée est employée, on invoque le fait qu’on veut éviter de choquer les membres des « autres religions ».  Ah bon?  Chose certaine, ce n’est certainement pas en raison de la communauté juive car c’est une communauté dont les racines remonte à 1760 (avec l’arrivée de Aaron Hart) et qui n’a jamais, jamais, JAMAIS exprimé le moindre inconfort avec l’emploi du terme Noël ou avec toutes les traditions qui entourent cette fête. Personnellement, c’est la période de l’année que je préfère.  Ce n’est certainement pas non plus pour ménager les communautés chinoise, bouddhiste, etc.  Il ne faut donc pas employer le pluriel –  autres religions –  mais bien le singulier, car il s’agit bien d’une religion en particulier dont il faut ménager les susceptibilités.  Lire la suite

La chasse … une activité dangereuse?

Qui a dit que la chasse est une activité dangereuse?    Il semblerait qu’elle est plus sécuritaire que … le bowling!  C’est du moins ce que prétend la National Shooting Sports Foundation (NSSF) !

To put hunting’s safety standing into perspective, compared to hunting a person is . . .

  • 11 times more likely to be injured playing volleyball
  • 19 times more likely to be injured snowboarding
  • 25 times more likely to be injured cheerleading or bicycle riding
  • 34 times more likely to be injured playing soccer or skateboarding
  • 105 more times likely to be injured playing tackle football.

 

 

 

Eat the rich?

On entend partout qu’il faut faire payer les riches pour assainir les finances publiques.  C’est le slogan de l’heure.  Voici un court vidéo qu’il faut absolument voir.  C’est de loin la meilleure réponse que j’ai entendue sur le sujet.

Nous vivons à une époque difficile et certains cherchent les coupables.  Plus que jamais, les riches sont pointés du doigt.  Le président Obama est passé maître dans l’art de diaboliser les riches.     ATTENTION!!!!!  Les informations (ou les désinformations) qui sont véhiculées un peu partout ont pour effet pervers de DIVISER les populations.  On est en train d’allumer le brasier de la lutte des classes.  Le message véhiculé est que si certains sont pauvres, c’est parce que d’autres sont riches.  C’est totalement tordu comme raisonnement.  Si certains sont riches, c’est parce qu’ils ont plus de compétences que d’autres, parce qu’ils prennent plus de risques, parce qu’ils perçoivent les opportunités, parce qu’ils travaillent plus fort, etc.  Scinder la population et alimenter la guerre des classes est un exercice qui se termine toujours bien mal.  Dans certains cas, les populations portent au pouvoir un dirigeant à tendance socialiste ou carrément communiste, car il aura promis de « réduire les inégalités ».  Dans d’autres cas, quand le sentiment de frustration atteint un degré élevé, ça peut dégénérer en guerre civile.  Espérons que nous n’en arriverons pas là!