Faillites municipales aux États-Unis

La municipalité d’Harrisburg en Pennsylvanie a une date butoir lundi pour proposer un plan aux autorités de l’État pour rembourser plus de 300 millions qui ont été empruntés pour financer la construction d’un incinérateur de déchets. Le conseil municipal a déjà voté en faveur d’une faillite, et la loi lui accorde un délai expirant le 25 Novembre pour arriver à un plan qui rejoint les attentes des deux parties (ville et état) pour rembourser la dette, sinon l’état sera en mesure de vendre les actifs municipaux pour rembourser la dette.

Mercredi, Jefferson County en Alabama a déclaré faillite, la plus grosse de l’histoire des États-Unis, chiffrée à plus de 4 milliards. Celle-ci dépasse le record de la célèbre faillite d’Orange County en Californie. Cette histoire est à suivre car la municipalité a perdu cet argent en financant la construction de son système d’égouts avec des ‘interest swaps’, dérivatifs très risqués proposés par J.P. Morgan qui ont fait gonfler la facture par un facteur de 10+. Il y a une enquête en cours pour une fraude possible dans cette transaction.

http://www.washingtonpost.com/business/talks-on-harrisburg-recovery-plan-bog-down-with-monday-deadline-looming/2011/11/11/gIQArGZ8CN_story.html

http://www.cnbc.com/id/45237814/Alabama_County_Files_Largest_US_Municipal_Bankruptcy

Publicités

Publié le 12 novembre 2011, dans Corruption, Crise économique, Economie américaine. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :