Accomodement ou simple courtoisie?

Le 28 septembre, les médias ont rapporté que la ville de Hampstead dispose d’un règlement qui interdit le bruit pendant les deux jours du Roch Hachana (nouvel an juif) et la journée du Yom Kippour.

Depuis, c’est l’hystérie collective.  Plusieurs chaines de télé ainsi que la station de radio 98,5fm ont violemment dénoncé la chose.  Entre autres, l’animateur Benoit Dutrisac s’est déchainé sur les ondes:

« On invite tous les gens qui vont passer par la ville de Hampstead jeudi et vendredi à klaxonner, à faire du bruit, à péter, à n’importe quoi, n’importe quel bruit pour indiquer à la communauté juive que ce n’est pas la communauté juive qui mène au Québec, c’est pas eux, elle, qui vont déterminer comment on va vivre en société au Québec, c’est juste pas vrai. C’est pas vrai qu’ils vont imposer leurs concepts religieux, leurs préceptes religieux à toute la société. Y a des maudites limites ».

Quant à la ministre des Communautés culturelles, Kathleen Weil, elle a déclaré : « Les réglementations municipales sur les nuisances et les bruits, je n’ai jamais vu ça basé sur la religion. J’ai de la misère à comprendre ».

Quelle ignorance!  Si les animateurs de radio et la ministre avaient consulté le site web de la ville de Hampstead, ils y auraient découvert le RÈGLEMENT NUMÉRO 690-5, articles 4.3 et 4.4. :

Il est interdit d’effectuer des travaux de construction de quelque nature
que ce soit qui ont pour effet de produire du bruit à l’extérieur :
a. avant 7h et après 21h, du lundi au vendredi inclusivement,
b. avant 9h et après 18h, les samedis et dimanches;
c. les jours fériés et les fêtes juives;

Ainsi, il est interdit de faire du bruit le jour de Noël, le jour de l’an et à Pâques.  Si madame Weil n’a jamais vu de règlement municipal basé sur la religion, peut-être que le poste de ministre n’est pas pour elle!

Il est évident que le Québec n’a pas à modifier sa manière de vivre.  L’identité et la culture québécoise et catholique doivent être préservées.  Or, la Communauté juive n’a jamais demandé aux catholiques abandonner ou de modifier leurs traditions ancestrales.  Ce n’est pas elle qui s’offense à la vue d’un sapin de Noël ou d’un lapin de Pâques.  Ce n’est pas à cause de la communauté juive qu’on a inventé l’expression bidon«Fête du solstice d’hiver» au lieu de dire Noël, ou qu’on a fait un menu sans porc dans les cabanes à sucre.

Il existe une communauté juive au Québec depuis 1760.  La première synagogue a été construite en 1768.  Depuis, juifs et catholiques ont toujours vécu en harmonie et sans heurts.  Il faut dire que la communauté juive ne demande à personne de respecter ses fêtes et elle n’essaye pas d’imposer ses croyances ou son style de vie.  Dans le cas de Hampstead, elle souhaite simplement pouvoir célébrer les moments importants de son calendrier dans le calme.  Notons que 85% de la population de Hampstead est juive.  Est-ce vraiment dramatique si la Ville veut satisfaire ses citoyens?

Il y a des accommodements qui sont raisonnables, et d’autres qui sont déraisonnables.  Éviter le bruit 3 jours par année, c’est plus qu’un accommodement raisonnable, c’est une simple question de courtoisie, de savoir vivre et de respect mutuel.  Mais dans une société où la religion est mise à l’indexe et les croyants sont ridiculisés, on accepte bien des choses (ex: bloquer le centre ville pour la journée sans ma voiture) … sauf pour des motifs religieux.

Publicités

Publié le 5 octobre 2011, dans Modèle Québécois. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. Pour commencer, je voudrais déclarer que comme plusieurs, je suis très sensible aux accomodements déraisonnables. Quand on choisit de s’établir dans un pays ou les coutumes sont différentes, selon moi, il est important de s’intégrer et c’est à nous de s’adapter et non au peuple hôte à s’adapter.

    Ceci étant dit, j’ai entendu l’animateur Richard Martineau parler de ce ‘scandale’ pour la première fois, hier matin à la radio et ma première réaction a été que cette règle me paraissait bien raisonnable. De demander un certain silence durant une fête importante pour la majorité de la population de la ville (on parle tout de même de 85%). On ne force personne à participer, pas de conversions forcées, par de décorations obligatoires, seulement de ne pas exagérer avec le bruit pour quelques jours dans l’année.

    Et je trouvais cela raisonnable avant même que je lise ici que le règlement n’est pas spécifique aux fêtes juives, mais que celles-ci sont incluses dans une liste d’heures et de journées dont les congés fériés (donc automatiquement les fêtes principales catholiques)… La réaction de Dutrisac est ridicule et démesurée.

    J’aimerais ajouter qu’il y avait récemment sur ce blogue une liste assez longue de contributions d’Israël au patrimoine technologique mondial. Dans la même optique, iIl ne faudrait pas oublier de noter que oui, la communauté juive est présente à Montréal depuis belle lurette, et que Montréal ne serait plus la même sans son fameux sandwich à la viande fumée. Et simplement pour cette raison, nous devrions apprécier la communauté juive. La dessus, ça me donne faim, et je termine!

    PS M. Martineau a fait une nouvelle apparation ce matin à la radio pour s’étonner qu’il était en première page du National Post avec M. Dutrisac et se faisaient traiter de racistes et d’anti-sémites pour leur commentaires. Je n’ai pas été capable de retrouver cette manchette. Y aurait-il une part de sensationalisme?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :