« Solargate »

Les lecteurs habitués à lire mes chroniques savent que je suis farouchement opposée à toute forme d’aide gouvernementale aux entreprises.  Chaque fois que l’État subventionne une industrie en particulier, il gaspille l’argent des contribuables.  Voici une preuve spectaculaire:

L’administration Obama a accordé 38,6 milliards de dollars en garanties de prêts à des entreprises dans le domaine des énergies vertes.  Ce programme devait créer 64,000 emplois.

Pour l’instant, environ 19 milliards de dollars ont déjà été accordés.  Cette coquette somme a permis de créer … 3,545 emplois!!!!  Les contribuables américains ont donc déboursé environ 5,4 millions de dollars par emploi créé.  Et ça, c’est un programme sensé « contribuer à la relance de l’économie »!

Publicités

Publié le 15 septembre 2011, dans Corruption, Economie américaine, Environnement, Politique Américaine. Bookmarquez ce permalien. 4 Commentaires.

  1. Ça me rappelle le programe ‘Cash for Clunkers’ qui a été dévoilée il y a maintenant quelques années pour sauver l’industrie automobile aux E-U. Une fois le programme terminé et analysé pour enlever les automobiles considérées comme probablement achetées avec ou sans le programme, et ne considérant donc que les ventes additionnelles dûes à ce couteux plan de relace, les véhicules additionnels ont coûté près de 100,000$ chacun.

    C’est une catastrophe seulement en regardant ces chiffres, mais quiconque prends quelques instants de plus pour y penser realise que ces ventes additionnelles ne sont pas un ajout à l’économie dans la plupart des cas, mais plutôt un déplacement de la demande. Quelqu’un qui a une automobile vieille de 10 ans, l’aurait probablement remplacée d’ici quelques années. Maintenant qu’il a une auto toute neuve, il ne la remplacera pas à nouveau de si tôt!

    J’écoutais une excellente source de nouvelles ce matin: le Daily Show avec Jon Stewart. On y apprenait qu’un des actionnaires principaux de Solydra était un certain M. Kaiser, reconnu comme étant un important donateur politique démocrate. Voilà un autre gros problème avec l’intervention politique dans l’économie, c’est-à-dire l’influence indue des lobbyistes et le risque de corruption.

  2. Une nouvelle « nouvelle » sur le sujet. Pire que Solyndra? Une firme dont e beau-frère de Nancy Pelosi est actionnaire aurait reçu un prêt de 737 millions pour construire une centrale solaire… c’est à suivre.

    http://www.dailymail.co.uk/news/article-2043282/Nancy-Pelosis-brother-law-given-loan-bigger-Solyndra-solar-plant.html

  3. Encore d’autres nouvelles sur le sujet, cette fois-ci, un article du Washington Pst.

    http://www.washingtonpost.com/politics/solyndra-obama-and-rahm-emanuel-pushed-to-spotlight-energy-company/2011/10/07/gIQACDqSTL_print.html

    Solyndra loan deal: Warnings about legality came from within Obama administration

    So, a great example of governmental meddling at the highest level.

  1. Pingback: Les milliardaires et l’impôt « "LA VITRE CASSÉE"

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :