Quand les fonctionnaires nous trahissent

Depuis la publication du rapport sur la collusion, c’est la consternation.  « Comment est-ce possible? » entend-t-on sur toutes les tribunes.  Je pourrais répondre à la question au moyen d’un long texte explicatif, mais je préfère citer Lord Acton car il réussit à tout résumer en une courte phrase:

Le pouvoir corrompt.  Le pouvoir absolu corrompt absolument.

Ce n’est donc pas la corruption qu’il faut combattre, c’est le fait que l’État détient trop de pouvoir.

Dans le cas des malversations dans l’industrie de la construction, on pointe du doigt toutes les entreprises et les firmes de génie visées.  Certes, elles sont à blâmer.  Par contre, du point de vue du contribuable, les fonctionnaires corrompus sont les principaux coupables, car ils ont trahi notre confiance.

Publicités

Publié le 15 septembre 2011, dans Construction, Corruption, Modèle Québécois. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :