Vert … de colère!

Les «emplois verts» sont présentés comme étant une panacée pour la relance de l’économie et la réduction du chômage.  C’est pour cette raison que les entreprises qui créent ce type d’emploi obtiennent une aide généreuse de l’État … et donc, par ricochet, du contribuable.  L’industrie des panneaux solaires ne fait pas exception, et le cas de Solyndra devrait nous servir d’exemple.

Solyndra est un manufacturier de panneaux solaires installé à  Fremont en Californie.  Pour promouvoir la création d’emplois verts, Washington a offert, en mars 2009, à l’entreprise des garanties de prêts pour un montant de 535 millions!!!!  Le président Obama avait même vanté les mérites de Solyndra et des emplois verts:

Le passage pertinent : à partir de la 4e minute.

Aujourd’hui, l’entreprise a déclaré faillite, et les contribuables américains devront payer la facture.  535 millions pour  1000 emplois =  535 000$ par emploi.  Il aurait été plus économique de payer les gens pour qu’ils restent chez eux!

Moralité de l’histoire :  un emploi subventionné est toujours un emploi fictif qui disparait fatalement dès que la manne gouvernementale s’épuise.  Gardons cet exemple à l’esprit la prochaine fois que notre gouvernement voudra se servir de nos impôts pour «créer» des emplois verts!

Publicités

Publié le 4 septembre 2011, dans Environnement. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :